M. Li, calligraphe et graveur de sceaux

Depuis maintenant onze ans que nous nous connaissons
M. Li et moi sommes devenus amis et complices artistiques.
Il m’a fait l’honneur de calligraphier les dessins de cette exposition
et l’immense compliment de me dire qu’il les appréciait.
 
Lorsque je fis sa connaissance, il officiait dans une cabane en dur située au milieu d'une cour d'immeuble en plein centre de Guilin, sur la Zhong Shan Zhong Lu.

Chaque année, je lui rendais visite et lui demandais de nouveaux sceaux avec des textes rédigés en chinois.

Il ne parle que cette langue, c'est dire si les échanges étaient rythmés par les gestes, les exclamations et autres communications non verbales !

En 2018, son emplacement avait disparu ! A la place : un parking !


Il m'a fallu quelques jours pour retrouver sa trace grâce à la bonne volonté de passants et sa carte que j'avais précieusement conservée sur moi pendant des années !

Cette année, il a calligraphié toute une série de dessins avec lesquels j'étais venu.

Lorsque nous nous sommes séparés, il a eu la gentillesse de m'offrir un sceau d'agathe et la petite dédicace ci-dessous.